peace peace peace
peace peace
sunflower
sunflower
peace
MOOD:

1994

MAIN:

INTERDICTION

Robert Neukomm, chef de la police zurichoise, interdit la Street Parade. Motif : «La parade est trop grande, trop bruyante et elle salit les rues de la ville. Par ailleurs, elle n’intéresse qu’une fraction infime de la population».

Neukomm n’avait très clairement pas compté sur la tempête d’indignation que déclencheront ses propos dès leur publication dans la presse. Fait unique, même le Blick, la NZZ, l’UDC et le PS se rallient à la cause et crient ensemble au scandale. Les rédactions sont submergées de lettres de lecteurs.

On récolte des signatures. Puis, sous l’énorme pression politique et publique, l’autorisation est finalement octroyée. Résultat: la Street Parade de 1994 verra déambuler une masse insoupçonnée de 30'000 ravers le 13 août, sans compter près de 10'000 spectateurs spontanés qui bouchent les rues.

 

 

GALLERIA