peace peace peace
peace peace
sunflower
sunflower
peace
MOOD:

1992

LEAD:

FOUNDATION

MAIN:

Étudiant Marek Krynski ha fondé la Street Parade

Inspiré par un reportage télévisé consacré à la Love Parade de Berlin, Marek Krynski, étudiant en mathématique zurichois, soumet une demande d’autorisation à la police municipale en juin de la même année pour organiser une «Manifestation pour l’amour, la paix, la liberté, la générosité et la tolérance». 

Puis il se rend à la Love Parade pour un premier «cours d’initiation» dont il rentre non seulement emballé mais carrément exalté. De retour à Zurich, Marek obtient l’autorisation pour sa manifestation sans difficultés majeures. Plus rien n’empêchera la première Street Parade de voir le jour. Exception faite d’une foule de détails organisationnels que sous-estiment aussi plusieurs constructeurs de Love-Mobiles. En fait, seul le véhicule de la She-DJ Viola fonctionnera correctement le jour J. 

Et afin que la journée rave se poursuive par une nuit rave, la Street Parade se doit également d’organiser une party digne de ce nom. La méga soirée «Energy» d’Arnold Meyer, mise sur pied dans l’usine de roulements à billes SRO, répond exactement aux attentes. Si, en rétrospective, 1000 participants semblent un chiffre maigrelet, il s’agit quand même d’un succès grandiose en 1992. Personne en effet n’avait osé imaginer que des ravers feraient la fête dans les rues de Zurich en plein jour.

 

 

GALERIE