MOOD:

Friedas Büxe

LEAD:
MAIN:

La tante préférée des Zurichois s’appelle Frieda. Du moins, depuis qu’elle a ouvert sa boîte près de l’Albisriederplatz pour la première fois. Et ce n’est pas la boîte de Pandore mais (plutôt) une de Frieda, c’est à dire : de l’euphorie, de l’excès et beaucoup de judihui à l'intérieur. Tout cela commence déjà par l’aménagement de l'intérieur des deux étages du club (des escaliers près du bar mènent dans un salon fumoir avec cabine de DJ), qui donne l’impression qu’Alice de « Alice au Pays des Merveilles », l'opérateur d'une brocante bien garnie et le directeur visuel du « Burning Man Festival » se seraient mis ensemble pour réaliser ce projet. Rien ici n’est sombre, tout est ludique ; donc le contraste ultime de l'extérieur avec le bâtiment dans lequel Friedas Büxe se trouve - c'est un immeuble de bureaux plutôt sobre. Ce club de house et techno, distingué comme le meilleur du pays aux derniers Swiss Nightlife Awards, n’a jamais eu besoin de se construire un public de base :  De toute façon toute personne ayant dansé ici une fois, voudra le faire encore et encore.

Saturday, 11.8.18, 23h
BÜXENPARADE: Livingroom: De Walta (Meander - Berlin), Don Ramon, Jooboo, Miravan, Pasci. Salon: Dejan, Diego Tony, Luc+Zino.
____________

> PROGRAM